13.5.06

PATES FRAICHES AUX FEVES ET PETITS POIS TOUT NOUVEAUX


Pour utiliser les fèves délicieuses du Campanier, j'ai testé une recette Jamie Oliver (in La Cuisine de Jamie Oliver, p.62, page à présent maculée de purée de pois et de fèves, souvenir vert pour les temps à venir d'un beau jour de mai 2006).
Le plat s'est avérée si fin, frais, à la fois simple et pas ordinaire que je le retiens pour les menus de printemps de mon futur bistrot.
Le recette demande un peu de temps, celui d'écosser petits pois et fèves, puis d'éplucher les fèves. C'est délicieux, les fèves, mais c'est la double peine, écossage et épluchage.

Voici la recette - celle de J.O. - pardon pour ce copiage, qui vise à faire découvrir à celles et ceux qui ne connaissent pas Jamie Oliver, ou qui pensent, comme moi encore récemment, que c'est un produit sans saveur de la télévision britannique, un équivalent culinaire de la Star Ac', que pas pas du tout. Sautez sur son bouquin, plein de merveilles parfaites comme celle-ci.

Tagliatelle aux petits pois, aux fèves, à la crème fraîche et au parmesan

Pour 4 personnes
150 g de petits pois nouveaux
150 g de fèves les plus fraîches possibles
2 cuillerées à soupe d'huile d'olive
1 gousse d'ail hachée
200 ml de crème fraîche épaisse
1 petite botte de menthe fraîche (j'ai mis une dizaine de feuilles de ma menthe de jardinière, pas plus, pour ne pas déséquilibrer les saveurs)
Sel et poivre
500 g de tagliatelle (Jamie donne la recette pour les faire, je passe)
150 g de parmesan

Ecosser les légumes et éplucher les fèves. Prélever la moitié des fèves et pois et les réduire en purée grossière au moulin à légumes.
Verser l'huile et l'ail dans une casserole à fond épais et faire chauffer à feu moyen. Y faire cuire 1 minute la purée des légumes, puis ajouter la crème fraîche et les légumes demeurés entiers. Laisser mijoter encore un peu avec la menthe hachée, puis ajouter la moitié du parmesan et rectifier l'assaisonnement.
Pendant ce temps, faire cuire les pâtes fraîches, les égoutter. Y ajouter la sauce en mélangeant délicatement. Servir avec le reste du parmesan.

Un goût de potager! Goût d'enfance pour moi des fèves de papa, il y a longtemps maintenant, en Hollande, du côté de Haarlem.

8 Comments:

Anonymous Choupette said...

j'ai personnellement 3 livres de Jamie Oliver et même si le personnage est un peu trop médiatisé à mon goût cela n'enlève rien à la qualité de sa cuisine d'inspiration méditerranéenne et tellement parfumée.

samedi, 13 mai, 2006  
Blogger stefanyyy said...

Je suis également une fan de Jamie, des recettes très simples et avec des produits de bases, à chaque fois un régal ! Je les tente toujours en partant d'un "mouai, ca doit pas être mauvais mais pas exceptionnel non plus", et tout le monde est fan ! Je note ta recette avec plaisir ! Merci...

dimanche, 14 mai, 2006  
Anonymous Marmitedecathy said...

Le genre de recette qui donne du bonheur!
J'adore

dimanche, 14 mai, 2006  
Blogger Gracianne said...

C'est si bon de retrouver un gout d'enfance dans son assiette.

lundi, 15 mai, 2006  
Anonymous Liza said...

Bon bon, j'avoue, j'avais un peu les préjugés que tu décris au sujet de Jamie… Mais tu m'as convaincue, je vais désormais prendre ses livres au sérieux !

lundi, 12 juin, 2006  
Anonymous Anonyme said...

a quel heure vous mangez cette recette?

vendredi, 10 novembre, 2006  
Blogger Christine said...

À l'heure des pâtes! Juste pas au petit-déjeuner, encore que, un matin très froid, why not?

vendredi, 10 novembre, 2006  
Anonymous Alain G. said...

Oui recette intéressante... mais pourquoi toute cette crème fraiche... Est-ce bien nécessaire ? on peut épaissir la sauce si c'est nécessaire avec les pois et les fèves écrasés ou mixés.... et un peu de parmesan à la fin...
Essayez d'y rajouter des petits coeurs d'artichaud (violette) frais aussi et de ne pas trop les cuire afin de les garder croquants....
Bon appétit

dimanche, 04 juillet, 2010  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home