13.6.06

ANTIPASTO DU JOUR AU BISTROT : Artichauts à la Juive ("Carciofi Alla Giudia," dans le texte)



... ou artichauts à la romaine, c'est la même chose : une très ancienne recette juive romaine. Un excellent antipasto froid.

Il faut : de petits artichauts, du citron, de la menthe et de la sauge, de l'ail, quelques cuillers d'huile d'olive (une bonne par artichaut), du vin blanc sec (un verre pour 4 artichauts) et de l'eau. Et du sel, du poivre, bien sûr.

Trouver de petits artichauts, ceux du centre de la plante. Ôter le pied, une bonne partie des feuilles dures du bas et couper au couteau le haut des feuilles restantes. Y aller carrément, à moins d'avoir de tout petits artichauts très tendres. Ecarter les feuilles comme une fleur qui s'ouvre et ôter le foin. Citronner les artichauts. Faire chauffer l'huile d'olive dans une cocotte et y faire bien griller les artichauts, pied en haut, pendant 10 minutes. Les ôter de la cocotte et les laisser un peu refroidir de façon à pouvoir les manipuler.
Faire une pâte avec des feuilles de menthe, de sauge et de l'ail haché. La mettre à la place du foin et un peu entre les feuilles.
Remettre les artichauts ainsi farcis dans la cocotte en y versant les liquides, jusqu'à ce que les artichauts y soient à demi immergés. Laisser cuire d'abord avec un couvercle pendant un gros quart d'heure puis à découvert jusqu'à ce qu'il ne reste pas beaucoup de jus.

Il y a des pignons de pin sur la photo - c'était un essai non concluant. La cuisson dans le mouillé ne leur vaut rien. Tenez vous en à la ricetta tradizionale.

J'en profite... Gracianne, où en est ta sauge? Avec ces chaleurs, elle doit être enfin à point pour que tu fasses les saltimbocca alla romana promises, recette à l'appui ??? (Pas du tout juives alors, en revanche, celles-là, puisqu'elles mêlent viande et fromage, à moins que ta recette ne soit sans fromage). Dimanche prochain ??? S'il te plaaaaaaaaaaît, Gracianne ???

4 Comments:

Anonymous Leelooo said...

hum, j'ai des kilos de sauge et ta recette me tente !!!

mardi, 13 juin, 2006  
Blogger Gracianne said...

Ah, j'arrive enfin a commenter, impossible depuis hier. Tu m'as pique ma recette de carciofi a la Giudia, je suis verte artichaut. C'est pas grave, je les aurais fait de la meme facon que toi, sans les pignons.
Oui, la sauge est belle, tu en veux?
Et non, mes saltimbocca n'on pas de fromage, mais ils ont du prosciutto di Parma, pas tres cacher non plus...
Je verrai pour ce weekend, si mes copines blogueuses me commandent me menus maintenant, ou va t'on?

mercredi, 14 juin, 2006  
Blogger Christine said...

Décidément, les coms's ça rame dans ce bistrot mal fichu: je suis désolée, Gracianne!
J'ai plutôt trop de sauge que pas assez, ma chère, grand merci, et c'est justement pourquoi ta recette de saltimbocca serait tellement la bienvenue! (Je ne dicte rien, mais c'est vrai quoi, la sauge, c'est maintenant, pense à nous ; Leelooo aussi croûle sous la sauge - help, Gracianne!)
Pour les carciofi alla giuda, les tiens doivent être vraiment supers, si j'en juge par ta science romaine. J'ai mangé mes premiers à Noël, à Rome, faits par un ami. Quoi de mieux? Pas grand chose, pas vrai?
Spero in bene, pour tes saltimbocca... un de ces jours ?

mercredi, 14 juin, 2006  
Blogger Gracianne said...

Tu as raison, quoi de mieux? Soupir..
En fait je n'en ai fait qu'une fois, il y a longtemps, et ils etaient durs. Mais j'avais sous la main une recette d'Antonio Carlucio, tout a fait similaire a la tienne, que je voulais tester, on verra si j'y arrive cette fois-ci.
Tu sais la sauge, tu peux l'emincer et la congeler, elle se conserve tres bien pour l'hiver.
Pour les saltimbocca, au rythme ou vont les weekends, non promesso niente mais j'y pense.

jeudi, 15 juin, 2006  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home